Contact : evl15@orange.fr

Actualités

30Oct
2013

L'Entente s'impose face à Prades

Vendredi à Béziers les juniors affrontaient les crabos de l'Asbh en match amical. Une bonne façon de se préparer aux futures rencontres du championnat et ce même si le score fût lourd en faveur des biterrois.
Dimanche à Vendres les seniors recevaient les catalans de Prades.
La réserve avait fort à faire face au leader invaincu de cette poule. Des catalans qui alignaient les succès depuis le début de la saison. Hélas pour eux, les ententistes ont fait preuve de beaucoup de détermination et s'imposent 18 à 11. Bien rentrés dans la partie, ils allaient marquer rapidement un essai après plusieurs tentatives infructueuses aux barres. Ils récidivaient peu avant la pause ce qui leurs donnaient un matelas confortable pour la fin de match. Cette belle victoire permet aux hommes de Blanc de revenir à un point de leurs adversaires du jour et de conforter leur place sur le podium.
La première se devait de l'emporter pour effacer le revers subit à Port Vendres une semaine plus tôt. Diminués par de nombreuses absences, les hommes de Barral et Gineste devaient en plus mettre à la raison des Pradéens très solides à l'extérieur. Si les vert et blanc ont dominé quasiment tout le match, ils avaient à faire avec un adversaire qui défendait bien en exploitant les moindres contres. A 13 à 13 à dix minutes du terme, ces derniers avaient d'ailleurs l'occasion de passer devant par une pénalité en bonne position. Le buteur catalan manquait la cible pour ce qui allait être le tournant du match. En effet peu de temps après, Mistral de son côté permettait aux siens de prendre trois points d'avance. Les dernières minutes allaient asseoir un peu plus le succès des locaux avec un essai des avants sur groupé pénétrant. En cinq minutes, les joueurs du Conflent perdaient tout espoirs de ramener au moins un point de leur déplacement. De leur côté les équipiers de Macia pouvaient savourer cette victoire ô combien importante qui leur permet de rester au contact des premières place avant d'observer un repos salvateur de deux semaines.